Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Juin


Découvrez la province de Loei

Au Nord-Est, à quelques 500 km de Bangkok aux confins de l’I-San, la vaste province de Loei s’étale sur 11 500 km2, bordée au nord par le Mékong qui marque la frontière avec le Laos. Surnommée « la mer de montagnes », elle jouit d’un climat tempéré et déploie de splendides paysages dessinés de sommets brumeux, de vertes forêts et de vallées fertiles. Sa nature généreuse est protégée par des parcs nationaux riches en faune et en flore, terrains parfaits de randonnées et de trekkings. Composée de diverses communautés ethniques, la population de Loei a conservé un mode de vie traditionnel. Son patrimoine culturel mélange bouddhisme thaïlandais et croyances animistes de l’ancien royaume laotien de Lan Chang.
De charmants villages émaillent la région comme Ban Na Or aux maisons plusieurs fois centenaires magnifiquement conservées ou Tha Li, séparé du Laos par la rivière Huang. La bourgade de Chiang Khan, sur les bords du Mékong n’aligne que des maisons en bois. Ici, le séjour paisible est rythmé par les offrandes de riz faites aux moines tôt le matin, l’atmosphère des échoppes, la découverte du Wat Si Khun Meuang et les promenades au bord ou sur l’eau au coucher du soleil.
La ville de Phu Rua est encadrée d’un côté par la montagne du même nom classée Parc national, et de l’autre par les monts du Parc national Phu Luang. Ce district est un fief d’horticulture et fournit le pays en fleurs de toutes sortes, orchidées, anthuriums, roses… Son centre de recherche agricole développe des essences comme les violettes africaines et veille à l’installation d’exploitations (fraises, noix de macadamia, poiriers… et même vignes).
La population de Dan Sai, petite ville nichée dans une vallée irriguée par la rivière Mun, cultive la terre et de fortes croyances animistes comme en témoigne la fête de Phi Ta Khon qui a lieu chaque année en juin.
Cérémonie traditionnelle unique, Phi Ta Khon fait partie du Festival Bun Luang qui est la fête locale la plus importante de la région. Durant celle-ci, les habitants de Dansai célèbre le quatrième mois lunaire (fête de Bun Phra Wet) et le sixième (fête de Bun Bang Fai, plus connue comme le festival des fusées).
Bun Phra Wet est une cérémonie religieuse pendant laquelle on se rassemble pour écouter pas moins de treize sermons bouddhistes. Bun Bang Fai est organisée pour vénérer et satisfaire les esprits protecteurs et pour s’assurer que les pluies soient abondantes pour la saison agricole à venir.
Les parades de jeunes hommes déguisés représentant les Phi Ta Khon (les esprits) défilent autour de Dansai afin de créer une atmosphère joviale. Cachés par des masques immenses et revêtus de costumes de tissus rayés et colorés, ils portent également des cloches en bois (mak-ka-lang) accrochées à leur cou ou autour de leur taille pour faire du bruit lorsqu’ils se déplacent et dansent. Certains d’entre eux ont aussi une arme symbolique représentant un pénis surdimensionné sculpté dans du bois tendre et orné d’une éclaboussure de peinture rouge sur la pointe. Les personnages portant ces phallus font plein de pitreries pour amuser la foule.
Le masque de Phi Ta Khon se compose de trois éléments principaux. Le chapeau est constitué d'un « huad » (récipient de bambou tressé traditionnellement utilisé pour cuire du riz gluant à la vapeur) plié pour s'adapter à la tête. La face est fabriquée à partir de feuilles de noix de coco avec de petites ouvertures pour les yeux. Le nez est en bois tendre. Parfois, deux cornes formées de lobes de noix de coco séchées sont également ajoutées. Tous ces différents éléments sont reliés entre eux avant que le masque soit minutieusement peint. Enfin, du tissu est cousu et collé afin d’en couvrir la partie arrière.
Si vous n’avez pas la chance d’assister à ce festival, un joli musée lui est dédié et raconte son histoire.

Aux environs de Dan Sai, deux superbes temples méritent une visite. Au nord, le village de Ban Na Phung abrite le Wat Pho Chai et ses peintures murales de toute beauté, classé monument national de grande importance. A Ban Na Wiang se trouve le Wat Phra That Sri Song Rak, érigé en 1560 par les rois d’Ayutthaya et du Lang Chang pour symboliser l’amitié unissant leurs royaumes. Ces lieux auraient, dit-on, le pouvoir de renforcer les liens amoureux…
Les montagnes (Phu dans le dialecte du Nord-Est) de la province offrent un cadre naturel formidable pour des randonnées, des treks et d’autres belles aventures comme pratiquer le rafting sur les rapides de Phu Rua, emprunter à vélo les pistes de Phu Luang et Phu Kradueng, observer les oiseaux dans le Parc national de Phu San Sai (unique habitat du rare Paradoxornis de David, petit perroquet à queue courte) ou encore regarder le soleil se lever sur une mer de brume depuis Phu Thok, Phu Hor, Phu Por et Phu Pha Buak.


Informations légales