Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Avril


Ko Mak, le farniente pur

A quelques 4h de Bangkok dans le Golfe de Thaïlande, l’île de Ko Mak est une oasis de quiétude qui se gagne en 40 mn de bateau depuis Trat. Ce petit bout de terre (16 km2) cerné d’eau cristalline est encore préservé du tourisme de masse bien que de plus en plus de resorts s’y installent.
Riche d'une histoire marquée par la résistance thaïlandaise à la colonisation française à la fin des années 1800, Koh Mak compte une dizaine de villages qui vivent de la culture de l'hévéa, des cocotiers et de la pêche. La partie la plus animée de l'île se situe sur sa façade ouest. C'est d'ailleurs là que la plupart des bateaux de traversée débarquent leurs passagers.
Doté d’un relief quasiment plat, Koh Mak se découvre facilement en deux roues (à moteur ou pas). Les balades traversant les plantations mènent vers une crique sauvage, une plage alanguie ou encore un village de pêcheurs. Séances de bronzage, baignades, plongée avec masque et tuba ou bouteille (plusieurs centres notamment à Ao Taan) sont les activités principales. Vous pouvez aussi louer un canoë et partir à la découverte des petits îlots voisins en quelques coups de rames.
Ao Kao (au sud) est l'une des plus belles plages et Ao Suan Yai (ouest) est la plage idéale pour admirer le coucher de soleil.
Ko Mak est une destination où se goûte le bonheur de vacances balnéaires tranquilles.