Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Mars


Immersion naturelle dans le Khao Sok National Park

Spectaculaire, le Khao Sok National Park est l'un des points forts d'une visite du Sud de la Thaïlande. Parsemé de montagnes calcaires et de forêts tropicales luxuriantes, de lacs, de rivières et de cascades, Khao Sok abrite une faune et une flore incroyablement diversifiées. Couvrant une superficie de plus de 700 kilomètres carrés, ce « pays des merveilles » dans la province de Surat Thani a été officiellement établi en tant que parc national en 1980.
Le parc abrite un large éventail d'animaux sauvages dont des éléphants, des ours, des léopards et des sangliers. La région est également un paradis pour les oiseaux. Calaos et martins pêcheurs sont au nombre des centaines d'espèces observées. Khao Sok est également connu pour sa vie végétale, abritant l’une des plus anciennes forêts pluviales à feuillage persistant au monde (160 millions d’années) ainsi que l’une des plus grandes fleurs de la planète, la Rafflesia kerri (en thaï : Bua Phut), une fleur rouge saisissante appelée aussi « lys cadavre » en raison de l'odeur putride qu'elle dégage pour attirer les mouches à des fins de pollinisation.
Avec des rivières, des cascades, des sentiers à travers la jungle et des lacs, Khao Sok offre un vaste terrain de récréation aux amoureux de la nature. Il est possible d’effectuer quelques randonnées en solo à Khao Sok, mais pour les sentiers plus longs, vous devrez être accompagné d’un guide, conformément aux règlements du parc national. Par exemple, l’une des randonnées guidées vous permettra d’observer la fameuse rafflesia.

Une grande partie du parc est inaccessible aux visiteurs en raison de sa topographie et de la densité de la jungle cependant les zones ouvertes procurent suffisamment de plaisirs. Le Quartier Général du parc et le Centre des visiteurs sont situés juste à côté de l'autoroute 401 qui relie les villes de Surat Thani à l'est et Takua Pa à l'ouest. Le petit village de Khlong Sok est sur la route qui mène à l'entrée du parc et de nombreux visiteurs choisissent de s'y installer. Avec ses maisons d'hôtes, ses restaurants, ses bars, ses agences touristiques et ses services de transport, le village est une option pratique pour les touristes.
A 2,5km des bureaux du parc, la cascade de Wing Hin plonge d’une hauteur de 20m vers d’immenses roches polies sous l’effet de l’eau. Plus loin, se trouve Tang Nam, une gorge creusée par le Klong Sok, qui abrite un profond bassin d’eau cristalline. La cascade Ton Gloy est certainement l’une des plus belles cascades du parc mais elle s’avère être difficile à atteindre. Ses eaux déversent dans un bassin limpide, prisonnier de la jungle. Au sommet, de grandes dalles rocheuses offrent un point de vue panoramique sur le parc.
Un sentier de 4km commence derrière le restaurant du parc. Traversant de hautes haies de bambou et croisant à plusieurs reprises le cours d’eau de la Bang Laen, il rejoint le pied des cascades de Sip Et Chan dont les eaux franchissent onze ressauts avant de se déverser dans un vaste bassin.
Le lac de barrage de Cheow Larn (Ratchaprapa Dam et Cheow Larn lake) est un incontournable du parc. Créé en 1982 sur la Pasaeng, plus d’une centaine de monolithes calcaires surgissent de cette étendue d’eau, créant un décor fantasmagorique, en particulier très tôt le matin, lorsque ces drôles d’îles sont nimbées de brume. Pour une expérience unique, les visiteurs peuvent passer la nuit dans des bungalows flottants isolés sur la rive du lac. Le kayak et le rafting sont proposés à divers endroits.
Les sommets calcaires cernant le lac sont percées de nombreuses grottes. Le réseau de Tham Nam Thalu protège des cours d’eau souterrains, d’étonnantes formations rocheuses, stalactites et stalagmites tandis que des milliers de chauves-souris nichent dans la caverne de Tham Khang Dao.


Informations légales