Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Mars


13 mars - Journée nationale de l’éléphant

L'éléphant compte parmi les symboles les plus puissants de la culture thaïlandaise. Jusqu'en 1917, un éléphant blanc figurait sur le drapeau national et aujourd’hui encore il orne le blason de la Royal Thai Navy (Marine royale). Différentes raisons historiques expliquent cela. D’abord, l'éléphant a un lien très étroit avec la religion bouddhiste et diverses croyances y sont rattachées (la plus connue étant que la reine Maya n’a pu concevoir son fils le Bouddha qu'après avoir rêvé d’étreindre un éléphant blanc). Ensuite, l’éléphant a été l'animal de trait par excellence, dans les fermes comme dans la jungle, enfin, en troupeau, il a constitué l'arme suprême des armées du Siam bien avant l'apparition d’autres armes plus modernes.
Pour tous les habitants du pays, les éléphants sont sensés apportés paix, réussite et prospérité, ils représentent un trésor inestimable, sont grandement représentés et sont systématiquement sacralisés.
En 1998, les autorités thaïes ont décidé de reconnaître formellement l'importance du majestueux animal en faisant du 13 mars la « Journée nationale de l'éléphant thaïlandais ».
Ce jour-là, diverses manifestations se déroulent à travers le royaume où de magnifiques banquets de fruits et de cannes à sucre sont dressés pour ces gros gourmands et des cérémonies bouddhistes célébrées pour bénir pachydermes et mahouts (cornac).

On estime actuellement la population d'éléphants sauvages de Thaïlande à environ 2000 têtes, par ailleurs quelques 3800 éléphants domestiques sont dénombrés. Dans les provinces de Tak, de Mae Hong et de Surin, la population éléphantine a augmentée ces vingt dernières années.
Au fait, regardez de plus près les contours d'une carte de la Thaïlande. Vous pourrez reconnaître la forme d’un éléphant avec les oreilles au nord et au nord-est et le corps se baissant vers le sud de Bangkok et s'étendant vers la Malaisie.


Informations légales