Actualités
Ce mois ci> 2018 >> Février


Connaissez-vous Chiang Rai ?

Dans le Nord, à 197 km de Chiang Mai et à quelques 800 kilomètres de Bangkok, la province de Chiang Rai, la plus septentrionale du Royaume, s’étale dans le bassin de la rivière Kok. Elle est située dans la célèbre région du Triangle d’Or où se rencontrent le Myanmar, le Laos et la Thaïlande et est également une porte d’entrée vers le Myanmar, le Laos et la Chine du Sud. Fondée en 1262 par le roi Meng Rai, Chiang Rai fut la première capitale du royaume de Lanna Thai (royaume d’un million de rizières). Dotée de nombreux attraits touristiques naturels et historiques, elle mérite largement d’être découverte.
Magnifiques paysages de montagne, ruines historiques, sanctuaires bouddhistes ou encore villages de tribus montagnardes qui perpétuent des modes de vie étonnants attendent les voyageurs. Quelques incontournables à toute première visite sont à signaler. Ainsi, l’étonnant Temple Blanc ou Wat Rong Khun, oeuvre de l'artiste thaïlandais Chalermchai Kositpipat. Un temple immaculé et unique, richement orné de sculptures et peintures étonnantes, une véritable oeuvre d'art qui se visite. La Maison Noire est un autre site qui ne vous laissera pas indifférent. Constitué en fait par un ensemble de 40 maisons créées par l’artiste thaï Thawan Duchanee dont la décoration intérieure est très particulière, mêlant peintures, sculptures, os d'animaux, peaux ou encore cornes. Dans le village de Rong Suea Ten (district de Rimkok), le Temple Bleu ou Wat Rong Seua Ten, construit il y a peu, possède un intérieur totalement bleu absolument magnifique au fond duquel trône une grande statue blanche de Bouddha assis. L’effet est superbe. Toujours au chapitre des temples, la ville de Chiang Rai permet de visiter les très beaux Wat Phra Kaew, Wat Phra Singh et Wat Ched Yod tandis qu’à quelques kilomètres, le Wat Huay Pla Kung est orné d’une impressionnante statue de Kuan-Im dont vous pouvez faire l’ascension. Et si vous êtes adepte de méditation, ne manquez pas le Cherntawan Meditation Center et son cadre magnifique.
Autre point d’intérêt, Chiang Saen, au bord du Mékong, fut la capitale du royaume Lanna Thai jusqu’à ce que le roi Mengrai lui préfére Chiang Rai en 1262. Des ruines des anciens doubles remparts ainsi que d’autres vestiges subsistent de cette ancienne cité qui s’appelait alors Wiang Hiran Nakhon Ngoen Yang. Vous pourrez notamment apprécier le style distinctif de ses sculptures bouddhistes de la fin du treizième siècle.
Les montagnes de la province offre de multiples possibilités de découverte dans un environnement de paysages enchanteurs mais aussi des points de vue extraordinaires. Doi Mae Salong abrite le village de Santi Khiri où s’est établie l’ancienne 93ème division chinoise qui s’installa en Thaïlande en 1961. C’est aujourd’hui une attraction touristique majeure avec son atmosphère de petite ville, sa gastronomie chinoise, ses petits hôtels et maisons d’hôtes, ses plantations de thé, de café et d’arbres fruitiers. Le paysage est particulièrement pittoresque en décembre et janvier quand les cerisiers (sakuras) sont en fleurs. Doi Tung, dans le district de Mae Fa Luang, se rejoint par une route panoramique ponctuée de sites intéressants comme le Palais de Doi Tung (Phra Tamnak Doi Tung) et le jardin Mae Fa Luang, ainsi que des villages des tribus Akha et Lahu. Au sommet de cette montagne se trouve le saint reliquaire de Phra That Doi Tung, un très ancien site religieux. Le Parc national de Doi Luang, dans le district de Phan, compte de nombreux sentiers de trekking. En les empruntant vous croiserez sûrement l’une des nombreuses cascades qui émaillent toute cette belle nature, dont la plus impressionnante - Namtok Pu Kaeng - se déverse toute l’année sur neuf paliers. Sur Doi Hua Mae Kham sont établies les tribus montagnardes de la frontière birmane. Les habitants sont pour la plupart des ethnies Lisus, Akha, Hmong et Lahu. Cette montagne est particulièrement spectaculaire en novembre lorsqu’elle est tapissée de petites fleurs jaunes appelées « tournesols mexicains » ou « bua tong » en thaïlandais.
A une soixantaine de kilomètres de la capitale provinciale, la ville de Mae Sai est séparée de Tha Khi Lek au Myanmar par un pont. Sur présentation de votre passeport et versement d’une taxe de passage au poste de contrôle de l’immigration, vous pourrez le traverser pour vous rendre au grand marché frontalier de Tha Khi Lek où Thaïs et Birmans commercent librement.
Un séjour dans la province de Chiang Rai ne serait pas complet sans une expérience du célèbre Triangle d’Or, fameuse région où se rencontrent la Thaïlande, le Laos et le Myanmar qui était autrefois le centre de la culture du pavot en Thaïlande.. Depuis les embarcadères de Chiang Saen et Bak, des formules de croisières sont proposées pour couvrir les « Trois pays en une heure ».


Informations légales