Actualités
Ce mois ci> 2017 >> Mai


L’Isan : voyager en toute liberté, festivals colorés et nourriture exquise

Le Nord-Est de la Thaïlande, l’Isan, demeure l'une des régions les plus authentiques du Royaume avec ses traditions culturelles, musicales et culinaires exceptionnelles.
Elle est également considérée comme la région la moins fréquentée de Thaïlande. Pourtant, en Isan, il est encore possible de voir les gens s’adonner à leur activité quotidienne comme elle se pratique depuis des siècles : la pêche, le tissage de la soie, la culture du riz ou le commerce avec des voisins sur de grands marchés colorés.
En Isan vous avez rendez-vous avec le charme, la fascination, des festivals extraordinaires, une nourriture fabuleuse et des opportunités incroyables de voyage indépendants.
Trois festivals sont profondément ancrés dans les usages de la population locale et combinent l'aventure, la culture et les traditions locales.
- Yasothon Bun Bang Fai Rocket Festival (du 13 au 14 mai 2017) : cet événement de cinq jours est connu comme le plus bruyant de Thaïlande. Des roquettes artisanales géantes sont lancées pour assurer une bonne saison des pluies et une récolte de riz abondante.
- Phi Ta Khon (vers le 24-26 juin 2017) : l'un des festivals les plus singuliers et les plus colorés a lieu tous les ans dans le district de Dansai, dans la province de Loei. Il est parfois appelé le « Festival des fantômes ».
Accessoires indispensables à cette fête, masques et costumes uniques sont fabriqués par chaque villageois. Chaque participant a également une arme pareille à une épée dont une partie ressemble à un phallus, et ils portent des cloches de vache. Leur danse doit assurer une récolte de riz abondante.
- Festival des bougies d’Ubon Ratchathani (du 8 au 10 juillet 2017) : c’est la plus grande cérémonie religieuse de la province d'Ubon Ratchathani. Le festival des bougies marque le début de la retraite des moines durant les pluies.
Au cours de la célébration, des énormes bougies de cire de deux étages préparées par des villageois de toute la province sont exhibées lors d’une procession.
Chaque fête d'Isan est célébrée au son du Luk Thung (la Country thaïe). Pendant les spectacles, différents chanteurs et danseurs se produisent sur scène tandis que le groupe de musiciens reste le même. Au fur et à mesure que le spectacle avance, la musique se cale en rythme sur l'enthousiasme du public.

L’Isan offre au voyageur entièrement indépendant (FIT) une excellente occasion de rencontrer vraiment les locaux et de vivre une expérience thaïlandaise unique tout en conservant une grande flexibilité (séjours en milieu rural, visites, choix de transport,…)
Si les distances entre les sites sont souvent longues, chaque ville alanguie est cependant une étape possible. Ajuster son itinéraire au dernier moment pour une découverte inattendue contribue au plaisir du voyage. Le vaste réseau d'autoroutes de la région invite les audacieux à louer des voitures. L’exploration à l’extérieur des villes entraîne vers des zones où l'anglais n'est pas toujours parlé. Mais ce « défi » ne rend-il pas le voyage beaucoup plus intéressant ?

L’Isan est connu pour sa gastronomie exceptionnelle et sa « finger food » devenue célèbre dans le monde entier. Sa cuisine est réputée pour être très épicée et piquante, assaisonnée d'herbes fraîches et de piments, de crabes des champs et de poissons fermentés. Les plats traditionnels sont les salades de papaye « Som Tam », le riz gluant, des poissons grillés, des salades de viande comme « Larb Pla », «Nam Tok Moo» et de nombreux autres plats savoureux. Les viandes sont marinées avant d'être grillées tandis que les poissons d'eau douce sont souvent enduits d'une épaisse couche de sel.
La palette gastronomique de l’Isan comprend également une sélection de spécialités relevant du défi gustatif pour les palais occidentaux : salades d'oeufs rouges fourrés, entrailles d'animaux et insectes de toutes sortes.

Pour toutes les raisons que nous venons d’évoquer, la découverte de l’Isan est un pur régal.