Actualités
Ce mois ci> 2017 >> Mars


Route Verte : Explorez la Nature de Trat

Trat est une province côtière de l'est de la Thaïlande. Dotée d'une nature superbe, elle compte de nombreuses îles au large de sa côte (dont Ko Chang, la deuxième plus grande du pays après Phuket) . La route verte que nous vous présentons aujourd'hui vous emmène à la découverte de la riche biodiversité de Trat et de communautés qui s'emploient à cultiver des modes de vie traditionnels et l'autosuffisance en s'appuyant sur les ressources naturelles locales.


JOUR 1
Le voyage commence dans la communauté Ban Nam Chiao où se rencontrent deux religions et trois cultures. Bouddhistes thaïlandais, musulmans thaïlandais et Thaïlandais de descendance chinoise vivent ensemble au bord du Khlong Nam Chiao, comme en témoignent la mosquée Al Kubaro, le Wat Nam Chiao et le sanctuaire de Ching Shui Tsu Shin (dieu chinois) situés à proximité les uns des autres, sur des terres à cheval sur les rives du canal. De petits groupes de résidents ont formé le Ban Nam Chiao Ecotourism Group qui propose aux visiteurs non seulement l'hébergement chez l'habitant mais aussi la découverte et la participation à un mode de vie locale unique aux activités variées.
Vous pouvez notamment participer au tressage du fameux chapeau Ngop en feuilles de palmier atap qui a apporté une grande renommée à la communauté.
 S'inspirant du chapeau en bambou porté par les commerçants chinois autrefois, protection efficace du soleil et de la pluie, les habitants de Ban Nam Chiao utilisent les feuilles de palmiers atap qui poussent abondamment autour du canal pour tresser leurs propres modèles de couvre-chefs dont les formes diffèrent en fonction des usages. 
La découverte des spécialités culinaires locales ne manquent pas non plus d'intérêt : fameuse pâte de crevettes de Trat, Khanom Namtan Chak ou Tangmae Krop (caramels croustillants), Khao Kriap Ya Na (casse-croûte à base de sucre de canne appliqué sur des feuilles de riz séchées, garni de pulpe de noix de coco et de crevettes).
Ban Nam Chiao est aussi un centre d'étude de la forêt de mangrove. Vous pouvez l'explorer, apprendre à mieux la connaître, aider à la replanter ou encore vus exercez à attraper crabes mous de boue et autres coquillages.
Ne manquez pas non plus d'explorer les alentours à vélo en compagnie de quelques jeunes villageois qui ont à cœur de faire découvrir leur communauté.
Les habitants de Ban Nam Chiao sont très fiers d'eux-mêmes. Outre l'adoption d'une gestion écologique, ils ont su également conserver leurs cultures et modes de vie locaux, en résistant aux changements imposés par le monde extérieur.


Jour 2
Cette deuxième journée vous fait rencontrer le peuple « Chong» , sa culture et son histoire au Chong Chang Tune Live Ecomuseum. Il s'agit d'un musée vivant en plein air où les locaux initient les visiteurs à leurs modes de vie écologiques.
Les Chong se sont installés à l'est de la chaîne de montagnes Banthat, à la frontière de la Thaïlande et du Cambodge, dans les provinces de Rayong, Chanthaburi et Trat. Ce groupe ethnique aux traits distinctifs (peau mâte, grands yeux et cheveux crépus) occupe différents villages et prône la protection des forêts en tant que patrimoine, en particulier le bassin versant de la montagne qui est la source de pierres précieuses et abrite quantité d'arbres sauvages, d'herbes rares et une faune variée. Les habitants de Ban Chang Thun sont principalement animistes, adorateurs d'esprits qui les gardent honnêtes, reconnaissants, diligents et tolérants, et les protègent du mal.
La communauté de Ban Chang Thun s'est développée comme un centre d'apprentissage axé sur le style de vie et la culture du peuple Chong en harmonie avec la nature. Les jeunes
ont été éduqués à la protection de l'environnement et à la conservation du patrimoine. Les touristes peuvent se joindre à diverses activités comme une balade sur le sentier aménagé de Khao Ko Chu pour découvrir herbes et plantes endémiques. Avec sa créativité, le peuple Chong de Ban Chang Thun a inventé des véhicules pour transporter les touristes d'un centre d'intérêt à un autre. Ils ont adapté le Saleng, une moto avec un side-car, et formé une flotte de Salenger. Un salenger transporte 4/5 personnes, économisant ainsi l'énergie et réduisant l'émission de carbone, tout en étant en contact étroit avec le mode de vie du peuple Chong.
Apprenez comment faire des barrages de contrôle de Chong, faites-vous dorloter dans une boue blanche
Dans ce drôle d'équipage, partez donc découvrir comment les Chong font face à la sécheresse en construisant des barrages en matériaux naturels locaux et donnez leur un coup de main. Ensuite, pour vous détendre, profitez d'un spa et des bienfaits de la boue blanche dans la sérénité du Khlong Chang Thun. Le peuple Chong a conçu un soin unique à base de boue blanche raffinée mélangée à de l'huile essentielle extraite d'herbes locales. Pour compléter la balade, laissez-vous initier aux gemmes rouges ou rubis siamois.
La confection de panier en khlum (une plante aquatique) est une autre activité à tester comme la fabrication de gelée de vigne Ma Noi (Cissampelos pareira) - médicament à base de plantes servant à refroidir le corps – ou encore la réalisation d'un bateau en Tako, sans oublier de se régaler de cuisine locale comme un délicieux poulet au curry à la pâte de coco.


Jour 3
Passez le troisième jour sur la terre fertile des Trois Eaux, dans la communauté de Huai Raeng.
La protection de l'environnement préside à toutes ses activités, sensibilisant les visiteurs à
la conservation des ressources naturelles pour un développement durable.
Huai Raeng possède l'un des trois écosystèmes les plus fertiles du monde, l'eau douce, saumâtre et salée lui offrent une riche biodiversité et les racines fibreuses des arbres fournissent une parfaite pépinière à un environnement marin vibrant. Les villages ont prospéré le long du Khlong Huai Raeng pendant des générations, car le canal fait office d'artère principale pour les locaux. 
Rizières, vergers et pêcheries côtières de crevettes et de poissons abondent.
Ici, vous apprenez à faire du savon à base de peau de mangoustan, à cuisiner une douceur sucrée appelée Khanom Chak. Vous vous baladez en bateau à la découverte des fairy petticoats (arbres jupon de fée) et des palmiers atap et vous rencontrez des gens tous sourires toujours prêts à partager leur savoir-faire.
La communauté de Huai Raeng offre un large éventail d'autres expériences.
Une visite à la Maison des herbes permetde se familiariser avec la plantation de légumes et de fruits médicinaux et d'apprendre leurs propriétés. La maison du Canal initie à la collecte de crevettes et celle du verger enseigne l'art de cultiver arbres fruitiers, caoutchouc et légumes dans le même jardin.


Jour 4
Après avoir pris connaissance des modes de vie, de la culture et des soins portés à l'environnement et la nature par diverses communautés, il est temps de vous rendre à Ko Chang, la plus grande île du Golfe de Thaïlande et la deuxième plus grande du Royaume après Phuket. Ko Chang est célèbre pour ses magnifiques plages et ses petites îles voisines immaculées. L'arrière-pays de l'île est montagneux, recouvert de forêt tropicale et baigné de ruisseaux et rivières. Ici, la diversité peut satisfaire tous les besoins des touristes, tant en matière d'hébergement qu'en terme d'activités. Hôtel en bord de mer ou en plein nature, spas et centres de remise en forme avec cours de yoga et programmes revitalisant, balade en kayak pour explorer la mangrove ou plongée pour admirer une vie marine foisonnante, trekking en forêt à la rencontre de merveilleuses cascades ou parcours acrobatique dans les arbres pour jouer les tarzans... Bien des choses sont possibles sur cette magnifique île y compris les échanges avec des communautés pleines de sagesse qui n'ont pas leur pareil pour vous faire découvrir toute la richesse de leur environnement.