Zoom

Juillet 2019

BANG PA-IN et BANG SAI

Bang Pa-In
Situé à 61 km au nord de Bangkok, le palais de Bang Pa-In accueille les visiteurs tous les jours de 8h30 à 16h00.

A l'origine, Bang Pa-In était une île fluviale. Le Roi Prasat Thong (1630-1655) y fit construire un palais pour profiter de retraites sereines. Dès lors chaque souverain d'Ayutthaya y vint. Toutefois, lorsque la capitale fut déplacée à Bangkok, le palais resta inutilisé pendant 80 ans. Le Roi Rama IV (1851-1868) fit renaître l'endroit en y construisant une maison. Son fils, Rama V (1868-1910) aimant profondément ce lieu, y séjournait tous les ans. Il y fit construire le splendide ensemble qui peut être visité aujourd'hui.

Bang Sai
Etendu sur les vastes terrains de Bang Sai, le Centre Royal des Arts et Métiers Traditionnels dispensent des formations Thaïlandais et offre aux visiteurs un aperçu de la façon dont les paysans des quatre grandes régions de Thaïlande vivent et travaillent quotidiennement et comment sont façonnés leurs produits d'artisanat. Le Centre bénéficie du soutien du Programme de Promotion des Activités Complémentaires et Techniques Associées (SUPPORT) mis en place sous patronage royal en 1976.
Les objets d'artisanat qui peuvent être observés sont différents types de vannerie, fleurs artificielles, soieries et cotonnades, batik, sculptures sur bois, petites poupées thaïes faites à la main et meubles. Il est possible d'acheter tous ces produits.

Plus d'informations : www.tourismethaifr.com/decouvrir-les-regions/decouvrir_les_regions.tpl?region=4

La province de Trang

Chaque mois, Mike du site internet Thailandee.com vous fait découvrir une province émergente en Thaïlande.

Dans le sud de la Thaïlande, côté mer Andaman, si les voyageurs sont nombreux à choisir Phuket ou Krabi, la province voisine de Trang est bien moins fréquentée. Encore préservées du tourisme de masse, ses îles offrent de jolis décors de carte postale et parfois une vie locale centenaire attachante et des petits coins cachés étonnants.



Trang côté mer

Koh Mook
La première île de la province que j’ai découverte fut Koh Mook. Débarqué du ferry aux couleurs pétantes sur la longue avancée en ciment de l’embarcadère, j’ai pris place dans le side-car d’un moto-taxi pour rejoindre la plage de Had Farang, ma préférée. Côté ouest, elle offre de superbes couchers de soleil, c’est aussi là que se trouve le Koyow Viewpoint Restaurant à la cuisine basique mais le cadre et la vue sur la baie depuis sa passerelle en bois surélevée en a fait mon endroit favori pour manger.



Ce que j’aime ici, c’est que l’île essentiellement habitée par des gitans de la mer de religion musulmane a une vraie vie locale qui n’a rien perdu de son authenticité malgré son ouverture au tourisme. C’est aussi la plus proche de Tham Morakot (Emerald Cave en anglais), cette incroyable grotte à ciel ouvert avec une petite plage à laquelle on accède après avoir traversé un sombre tunnel à la nage ou en kayak. Partir de Koh Mook permet d’y aller le matin ou en fin d’après-midi avant ou après les nombreux groupes de touristes venus des villes et îles voisines. Et vous avez alors la chance de vous retrouver dans ce petit coin de nature caché seul ou presque. Un pur bonheur !



Koh Kradan
Juste en face à quelques minutes de longtail boat, Koh Kradan, dont on dit souvent que ses plages de sable blanc s’avançant dans une mer turquoise sont les plus belles de Trang, se partage entre une zone privée qui accueille les complexes hôteliers et restaurants tous situés sur la façade est et le reste qui fait partie du parc national de Hat Chao Mai.



Si vous séjournez sur l’île, le matin à l’aube, en quelques pas, vous aurez accès à un lever de soleil dont les couleurs chaudes s’étendent petit à petit. Vous croiserez peut-être un ou deux joggeurs matinaux mais la plupart des vacanciers dormiront encore bien profondément. Comme ils ont tort, c’est assurément le meilleur moment de la journée ici !



Et le soir, c’est de l’autre côté que ça se passe, sur la petite plage rocailleuse de Sunset Beach qui comme son nom l’indique est idéale pour contempler l’astre solaire achever sa course quotidienne dans la mer. On y accède facilement par un petit trek dans la forêt. Il y a aussi un petit point de vue plus dominant au-dessus sur la gauche.

Koh Ngai
Un peu plus au nord mais toujours à portée de vue, Koh Ngai possède à peu près les mêmes attraits mais est souvent plus appréciée des voyageurs. La plage principale avec l’essentiel des hôtels se situe sur le littoral est. Ici aussi, se lever tôt pour assister au spectacle de l’aube s’allumant peu à peu est pour moi un rendez-vous à ne pas manquer. On a l’impression d’avoir la plage que pour soi tandis que plus la journée avance, moins on sent seul au monde, surtout lorsque les bateaux des groupes d’excursion y déposent leurs passagers pour une halte rapide.



Comme les deux îles précédentes, Koh Ngai a aussi son petit coin caché, la plage de Paradise Beach que l’on rejoint par une courte marche dans la jungle. Pour manger, je vous recommande le restaurant du Koh Hai Sea Food Resort, qui est devenu ma cantine pendant mon séjour ici. De ces trois îles très proches les unes des autres, vous pouvez faire les mêmes excursions en mer à la découverte de leurs voisines et de la Emerald Cave notamment, le tout agrémenté d’un peu de snorkeling.

Koh Libong
Plus au sud, moins connue, Koh Libong est la plus grande des îles au large de Trang. Avec ses sommets, ses mangroves et sa vie locale basée sur l’agriculture et la pêche, elle attire moins les vacanciers car ses plages au sable plus ocre et la mer un peu moins turquoise car souvent plus agitée font un peu moins rêver. Mais elle offre plus de possibilités de par sa taille et la diversité de ses paysages.



On notera son pont de pierre naturel (Saphan Hin), son village de pêcheurs et surtout la balade que j’aime bien et qui consiste à se rendre à pieds à marée basse quand le chemin est dégagé sur la petite île de Koh Kwang juste en face de la plage de l’hôtel que j’avais choisi, le Libong Beach Resort.



Je me suis aussi surpris à passer presque une heure à observer le bal des Bernard l’Hermite sur le sable. Ils sont si nombreux ! Et si à Had Farang à Koh Mook, ils sortent surtout la nuit, ici, c’est presque toute la journée qu’on les voit trotter, puis se figer, puis reprendre leur course.


Mais les animaux emblématiques de Koh Libong, ce sont les dugongs que l’on surnomme parfois les « vaches de la mer », une espèce protégée de mammifères marins que j’ai eu la chance de voir depuis le longtail boat qui me ramenait à l’embarcadère de Hat Yao Pier.



Koh Sukorn
J’ai gardé le meilleur, enfin mon coup de coeur pour la fin, car oui, malgré ses plages au sable brun qui ne sont pas dans les standards des photos de cartes postales paradisiaques, j’ai adoré Koh Sukhorn !



Ici, la population ne vit pas du tourisme mais de la culture du caoutchouc, des pastèques que je vous recommande car ce sont les meilleures que j’ai mangées en Thaïlande, du riz ou de la pêche. C’est cette vie locale simple, mélange entre activités agricoles et activités maritimes, qui m’a séduit. Se balader à vélo est un pur bonheur ! On traverse des rizières, on croise des buffles, on longe des plages, on s’enfonce dans des bananeraies puis des plantations d’hévéas, puis dans le village avec les habitants qui nous font des sourires avant que la chèvre que promène l’un d’entre eux vous salue également d’un bêlement. Ici pas de 7 Eleven mais des petites supérettes tenues souvent par des vieilles dames, pas de distributeur d’argent non plus. C’est un concentré de tout ce que j’aime en Thaïlande : montagnes, rizières, mer et palmiers, nature… et vie simple.



Vous pourrez aussi facilement embaucher un longtail boat pour aller passer la journée à Koh Laoliang, charmante petite île juste en face.

Toutes ces îles ne sont pas pour les fêtards car peu animées le soir. Mieux vaut y séjourner entre mi-novembre et mi-mai maximum, le reste de l’année, beaucoup de resorts sont fermés, certaines lignes de bateaux interrompus et la Emerald Cave interdite au public.

Trang côté terre
En ville, mon quartier préféré reste celui de la gare devant laquelle s’installe un sympathique marché de nuit essentiellement constitué de stands de nourriture chaque vendredi, samedi et dimanche soir à partir de 17h. C’est aussi pratique pour attraper les différents vans ou bus locaux qui vous emmèneront aux embarcadères pour chaque île. Et pour vous déplacer, vous aurez toujours au moins un des tuk-tuks verts tête de grenouille typique de Trang.

Profitez aussi de votre passage en ville pour goûter les deux spécialités de la province, le moo yang, un porc rôti cuit avec une technique et des épices spéciales pour rendre sa peau croustillante et sa chair tendre et juteuse (attention, il n’est servi que le matin jusqu’en début d’après-midi mais jamais le soir) et le fameux Lampura cake, auquel un festival est dédié en août, reconnaissable à son trou central et que vous trouverez facilement dans les magasins mais qui reste associé à la localité de Lampura un peu au nord de Trang.

Et avant de partir vers les îles pourquoi ne pas prendre le train pour Kantang et sa charmante gare en bois plus que centenaire et se détendre aux sources chaudes de Khuan Khaeng avant d’embarquer sur un bateau pour Koh Libong ?

Ah oui, j’oubliais, pour les amoureux qui rechercheraient une expérience unique, vous pouvez organiser votre mariage sous l’eau. La province le propose chaque année pour la Saint Valentin.

Comment rejoindre Trang ?
La ville de Trang est accessible en avion, train (idéalement de nuit depuis Bangkok car le voyage prend environ 14 heures), bus et vans. Depuis Bangkok, c’est au Terminal Sud des bus qu’il faudra se rendre, comptez 12 heures de route. Seules les compagnies Air Asia, Nok Air et Thai Lion Air opérant depuis l’aéroport Don Muang, proposent des vols pour Trang. Sinon, les îles de Koh Mook, Koh Ngai et Koh Kradan sont sur les lignes de ferrys ou de speed boats entre Phuket et Koh Lipe. A noter que Nok Air propose des formules complètes avion + van + bateau pour Koh Mook et Koh Ngai.

Mes coups de cœur
    • La Emerald Cave mais avant ou après les heures des groupes venus en excursion
      • Le Koyow Viewpoint Restaurant sur la plage de Hat Farang à Koh Mook
    • • Le restaurant du Koh Hai Seafood à Koh Ngai
    • • L’île de Koh Sukorn toute entière
    • • Le restaurant Trang Moo Yang ou le Ruan Thaï, les deux plus réputés pour manger le fameux Trang Moo Yang (seulement le matin jusque vers 13h)
    • • Paradise Beach à Koh Ngai
    • • Le marché de nuit installé chaque week-end devant la gare de Trang









Informations légales