Ce mois ci

Janvier 2019

Grand Jeu Eat Thai Visit Thai Fly Thai

Jusqu’au 31 janvier, l’Office National du Tourisme de Thaïlande, la compagnie aérienne THAI et de nombreux partenaires vous invitent à participer au grand jeu Eat Thai Visit Thai Fly Thai (Mangez Thaï, visitez la Thaïlande, volez sur la compagnie THAI).

En participant vous gagnerez peut être un superbe voyage en Thaïlande.

Le premier prix est un fabuleux circuit pour deux personnes incluant les vols aller-retour Paris - Bangkok en classe économique avec la THAI, 2 nuits à Bangkok avec en bonus un dîner au restaurant " Paste " (1 étoile Michelin), puis, afin de profiter des plaisirs balnéaires, 2 nuits à Koh Samet et 3 nuits à Koh Chang.

Le second prix est constitué d’un magnifique séjour à Phuket comprenant 2 billets d'avion aller-retour Paris - Bangkok en classe économique sur Etihad et 7 nuits au Kappa Club Sunsuri Phuket offertes par NG Travel.

Et si vous faites partie des 100 gagnants suivant, vous recevrez un exemplaire du livre savoureux d’Anne Coppin " Food Trotter en Thaïlande " dont la lecture vous transformera en expert de la cuisine de rue thaïe.

N’attendez plus pour tenter votre chance, connectez-vous vite à : www.easyvoyage.com/eatthai-visitthai-flythai

La street food de Bangkok au JT de TF1

Le journal de 20H sur TF1 a récemment mis à l’honneur la Gastronomie de rue à Bangkok, avec notamment la visite guidée de Raan Jay Fai, premier street food thaï gratifié d’une étoile Michelin.
Ne manquez pas de (re)découvrir ce reportage qui met l’eau à la bouche.

Voir la vidéo : www.facebook.com/139102666150858/posts/2198957763498661

2 desserts thaïs distingués par CNN International

Réputée mondialement, la cuisine thaïlandaise continue d’être distinguée. La célèbre chaîne d'informations diffusant 24/24h, CNN International, vient de classer le Mango Sticky Rice et le Thapthim Krop dans son Top 50 des meilleurs desserts du monde.
Selon CNN International, ces deux succulentes douceurs sont le complément idéal de tout repas thaïlandais partagé avec la famille et les amis.


Belle ville, palais de bord de mer et collines à découvrir

Les images de châteaux de conte de fées sont rarement associées à la Thaïlande. Vous serez donc peut être surpris de découvrir qu'il existe divers palais somptueux à travers tout le royaume. En voici quelques uns qui méritent une visite.

Le mot " palais " associé à Bangkok fait tout de suite référence pour la plupart des touristes à l’emblématique Grand Palais. Construit avec l'établissement de la nouvelle capitale à Bangkok en 1782, ce complexe spectaculaire fut la demeure du roi et de la cour royale ainsi que le siège administratif du gouvernement pendant près de 150 ans.
Situé sur les rives de la rivière Chao Phraya au cœur de l'île de Rattanakosin c’est un must-see pour les touristes séjuornant dans la capitale thaïe. Le Grand Palais bénéficie d'une belle architecture et de détails complexes dans ses différents bâtiments, halls, pavillons, jardins et cours.
C’est un élange fascinant de structures thaïlandaises et européennes, livrant des stupas recouverts de céramique, des façades de style gothique, des flèches dorées, des colonnes classiques et des portiques.
D'autres palais dans la ville sont ouverts au public. Le magnifique palais de Bangkhunphrom sur Samsen Road est de style européen du début du XXe siècle. Connu pour ses détails ornementaux en stuc et ses intérieurs élaborés, il est actuellement fermé pour rénovation.
Dans le quartier de Dusit, le palais de Parusakawan est un mélange extraordinaire d'architecture baroque à l'intérieur et d'art nouveau à l'extérieur. Ce palais évoque les splendeurs du rococo ou de l'art baroque tardif en Italie ou en Autriche. Sa salle principale est décorée de murs recouverts de miroirs, de stucs dorés et de lustres en cristal. Non loin de Victory Monument se trouve le palais Phayathai, une résidence royale du début du XXe siècle construite par le roi Rama V le Grand en 1910. La tourelle de style européen, coiffée d'un toit conique rouge, lui confère un air de château de conte de fées.

À environ 140 km au sud de Bangkok, le long du golfe de Thaïlande, les provinces de Prachuap Khiri Khan et Phetchaburi abritent de nombreux palais. Le parc historique de Phra Nakhon Khiri est perché sur une colline surplombant la ville de Phetchaburi et, bien que son nom signifie " montagne de la ville sainte ", elle est plus connue localement sous le nom de " Khao Wang " ou " colline du palais ". Le complexe a été construit pour le roi Rama IV en 1860 et associe des éléments d'architecture européenne, chinoise, khmère et thaïlandaise. Le roi adorait cette résidence d’été, avec son stupa blanc et ses structures néoclassiques, son observatoire et son théâtre. Il aimait y observer les étoiles.
Dans la ville même, le palais Phra Ram Ratchaniwet, également connu sous le nom de palais Ban Puen, a été conçu par un architecte allemand et présente un style art nouveau et baroque. Achevé en 1916, l'élégant palais abrite aujourd'hui le musée d'histoire et des arts de Phetchaburi, placé sous la surveillance de l'armée royale thaïlandaise. Le palais Mrigadayavan se trouve à Cha-am, il a servi de résidence de bord de mer au roi Rama VI. Désigné site du patrimoine culturel en 1981, il fait partie d'un projet de restauration en cours qui vise à restaurer les terres du palais et la végétation côtière environnante pour le 100e anniversaire du palais en 2024. Alliant les styles thaï et occidental, le palais comprend 16 bâtiments en teck reliés par des balcons et des couloirs et élevés sur des piliers pour faciliter la ventilation.

Au nord de Bangkok, près d’Ayutthaya, le palais de Bang Pa-In a été inspiré par les palais d’été royaux d’Europe. Construit à l'origine vers 1630 par le roi Prasat Thong, il tomba en ruine et commença à être restauré au 19ème siècle. Également connu sous le nom de palais d'été, le palais Bang Pa-In est situé le long du fleuve Chao Phraya. Au milieu de ses jardins s’éparpille une collection éclectique de petits palais, de pavillons et de diverses structures inspirées du Royaume-Uni, de la France et de l’Italie.

Parmi les palais du Nord de la Thaïlande se trouvent le palais Daraphirom, juste à l'extérieur de la ville de Chiang Mai, et la villa royale Doi Tung, deux anciennes résidences royales. À environ 20 minutes de la ville, le palais Daraphirom, dans le district de Mae Rim, abritait la princesse Dara Rasmi, épouse du roi Rama V le Grand. Ce grand manoir en bois sur pilotis a été construit en 1913, mêlant architecture thaïlandaise et européenne. C’est maintenant un musée.
À une heure de route de la ville de Chiang Rai, la belle villa royale Doi Tung abritait la princesse Mère Srinagarindra. Construite en bois de teck sombre, la villa offre une vue imprenable sur les montagnes de Doi Tung. Ses balcons en bois et son mobilier de style rustique évoquent un chalet en Suisse. La villa est aujourd'hui un musée en l'honneur de la princesse. Devant la villa royale Doi Tung, s'étend le jardin paysager Mae Fah Luang, planté de centaines de types de plantes et de fleurs.


A voile ou à moteur, où faire du bateau en Thaïlande

Avec plus de 1 500 km de côtes bordant la mer Andaman et le Golf de Thaïlande, des marinas de classe mondiale, des petits villages de pécheurs, des grandes cités côtières et des milliers d’îles, une multitude de plages de sable blanc, des criques cachées, de superbes récifs de corail et des eaux cristallines, le Sud de la Thaïlande est un paradis pour les croisières tranquilles et offre aux amateurs de plaisance des expériences inoubliables.
Diverses compagnies locales et des plateformes online proposent une belle offre de location de bateau en Thaïlande (que ce soit à voile, à moteur, semi-rigide, avec ou sans équipage) et sont également à même de vous conseiller des itinéraires.
Par exemple, au départ de l’île de Phuket, vous pourrez vous offrir une navigation ponctuée d’un festival de rochers karstiques, de criques, de mangroves, d’îlots et d’îles sauvages, de plages immaculées, de la baie de Phang-nga, à Krabi, Ko Phi Phi et Ko Lanta. Voici une petite sélection pouvant vous inspirer. Au sein du parc national d’Ao Phang Na se trouve notamment Ko Tapu qui servit de décor à l’arrivée de James Bond/Roger Moore sur le territoire du terrible Francisco Scaramanga dans " L’Homme au pistolet d’or. " Il faut s’acquitter d’un tarif d’entrée pour pouvoir emmener le bateau au cœur d’un espace de 400 kilomètres carrés comptant plus de 40 îlots calcaires, un lieu à l’atmosphère magique où l’eau vire du bleu au vert émeraude.
Ko Samui est des plus attirantes pour les plaisanciers-visiteurs. Parcours de golf, marchés locaux, temples bouddhistes, criques désertes comptent parmi les plaisirs terrestres qui pourront animer un tour de l’île agrémenté d’une ou plusieurs nuits au mouillage, de sessions de plongée et de régalades de poissons et fruits de mer.
L’archipel des Similan est une destination incontournable pour tous les plaisanciers adeptes de plongée. Ses 9 îles situées au nord de Phuket forment le spot thaïlandais de référence pour la pratique de l’observation sous-marine.
Sur la côte ouest de Phuket, Karon Beach offre un mouillage sécurisé pour profiter de l’une des plus belles plages du pays, d’une kyrielle de restaurants et de bars et la possibilité de faire de la plongée nocturne.


Iconsiam : le tout nouveau shopping mall de Bangkok

Dernier né des centres commerciaux de Bangkok, Iconsiam vient d’ouvrir ses portes à Thonburi, sur un site adjacent au Millennium Hilton Hotel, sur la rive ouest du Chao Phraya. Déjà surnommé " Mother of All Malls " (la mère de tous les malls), le gigantesque complexe propose plus de 100 restaurants et 7 000 marques thaïes et internationales répartis sur 8 étages. Il abrite notamment les premiers magasins Apple et Takashimaya (enseigne japonaise célébre) de Thaïlande ainsi que le plus grand magasin Adidas Original d’Asie. Un secteur baptisé " Iconluxe " regroupe Dior, Gucci, Louis Vuitton, Chanel, Hermes et autres griffes synonymes de grand luxe. Au rez-de-chaussée, sur 16 000 m2, les zones " SookSiam ", " Thonburi Delights " et " IconCraft " sont les fabuleuses vitrines des arts, de l’artisanat, de la culture et de la gastronomie des 77 provinces de Thaïlande avec, en prime, un petit marché flottant.
Iconsiam est doté également d’un parc public en plein air de 10 000 m2 baptisé " River Park " où le public profite non seulement d’un lieu de promenade agréable le long du fleuve mais aussi du spectacle des fontaines dansantes, le plus grand élément aquatique multimédia de l’Asie du Sud-Est.
Courant 2019 seront également ouverts un auditorium gigantesque ainsi que le " River Museum Bangkok " conçu pour accueillir les plus grandes expositions itinérantes du monde.
Iconsiam se trouve 299, route de Charoen Nakhon Soi 5. Depuis le centre-ville, il suffit de prendre le train aérien BTS jusqu’à la station Saphan Taksin (sortie 2) puis de se rendre à pieds jusqu’à Sathorn Pier pour prendre la navette fluviale gratuite Iconsiam.

Site internet : www.iconsiam.com

Quelques beaux spots de plongée

La Thaïlande dispose de nombreux sites de plongée dont certains comptent parmi les plus beaux du monde. Les centres sont tout aussi nombreux, proposant plongées d’explorations, formations et même mini croisières autour des îles Similan ou Surin, deux parcs nationaux dont la vie sous-marine est sans doute la plus riche de la région. Ceci dit, de la mer Andaman au golfe de Thaïlande, chaque site possède ses propres atouts : Ko Phi Phi pour ses requins-léopards, les eaux claires et protégées de Racha Yai près de Phuket pour s’adonner au snorkelling, Ko Lanta pour les superbes sites de Hin Daeng et Hin Muang (mondialement connus), Ko Doc Mai et sa quantité de nudibranches pour les amateurs de photo macro...
Les neuf petites îles de l’archipel des Similans sont classées parmi les 10 meilleurs spots de plongée au monde. Quant à Ko Bon, administré par le Parc des Similans, Ko Tachai ou encore le célèbre Richelieu Rock, faisant partis du Parc Marin de Surin, ce sont des postes d’observation incontournables pour les raies manta, voire même les requins baleine. Il est fortement conseillé d’explorer ces sites durant une croisière de plongée mais il est tout de fois possible d’y aller en excursion à la journée. L’industrie des croisières de plongée s’est beaucoup développée. De nombreux opérateurs sont basés à Khao Lak, juste au nord de Phuket. Ces croisières tout compris (hébergement à bord, repas, équipement de plongée, guides) durent de 2 à 5 nuits.
Sur la côte Est, dans le Golf de Thaïlande, les plus beaux sites de plongée sont sans aucun doute autour de Ko Tao qui est d’ailleurs l’endroit le plus connu au monde pour apprendre à plonger et passer son Padi Open Water. De nombreux plongeurs expérimentés viennent aussi sur cette ile pour passer Divemaster et devenir pro, attirés par des sites sous marins idéaux pour les cours. Il est également possible de plonger à Ko Samui mais la plupart des centres de plongée amènent en fait leurs clients à Ko Tao en excursion à la journée.
La faune marine est incroyablement riche. Plonger en Thaïlande est recommandé à tous ceux qui aiment les gros poissons et les ambiances sous marines.


Vacances thaïlandaises en famille

Avec des infrastructures bien développées, de bonnes liaisons ferroviaires et routières, une offre hôtelière d’une grande variété adaptée aux familles, un florilège d’attractions, des établissements de santé de qualité en cas de soucis et une population qui adore les enfants, la Thaïlande est une destination de choix pour des vacances en famille, même si les plus jeunes ont moins de 12 ans.
Pour programmer un voyage familial inoubliable et faire une moisson de souvenirs d’instants partagés mémorables, voici quelques pistes.

Si la Nature est le leitmotiv de votre tribu, la découverte du parc national le plus connu, Khao Sok, dans le sud du pays, fera le bonheur de tous. Fief de la plus grande forêt de conifères au monde, cette région vierge abrite 5% des espèces de la planète, des papillons aux calaos, des singes langur aux gibbons en passant par les macaques. Des promenades guidées en compagnie d’experts permettent de ne rien perdre de la diversité de l'environnement et de ses habitants. Toujours au Sud, la côte et ses îles invitent à explorer la nature sous-marine. Un masque et un tuba suffisent pour se remplir les yeux d’un monde aquatique, animé et coloré, sans trop s’éloigner du rivage.
Au Nord, la région de Chiang Mai compte quelques centres de préservation des éléphants où vous pourrez observer et comprendre ces majestueux animaux, voire même contribuer à les soigner.

Si vous êtes avides de Culture et que vous souhaitez découvrir les traditions et les modes de vie thaïs, le meilleur moyen de le faire est d’interagir avec la population locale. Au Nord, les confins de la Thaïlande sont un creuset de cultures anciennes, de nombreuses tribus y ont élu domicile. Par exemple, dans les collines au nord de Chiang Mai, vous pourrez passer une nuit chez l’habitant dans un village Karen, partager la cuisine traditionnelle concoctée par vos hôtes, explorer la jungle en leur compagnie et participer aux activités qui rythment leur quotidien. La rencontre et les échanges avec une famille et une communauté culturellement différentes est une expérience inoubliable. A travers toute la Thaïlande, de nombreux villages pratiquent le tourisme communautaire.
Bien d’autres activités permettent de découvrir la culture thaïe comme flâner en soirée dans la Bangkok moderne dont les rues sont éclairées de centaines de néon, visiter un marché flottant en bateau longue queu, découvrir en vélo les ruines antiques d'Ayuthaya, l'ancienne capitale royale du Siam ou encore prendre en famille un cours de cuisine qui commence par l’achat des ingrédients nécessaires sur un marché typique.

Si vos enfants sont des aventuriers en herbe et si vos ados recherchent les sensations fortes, vous pourrez notamment les emmener survoler la canopée avec la " meilleure tyrolienne d’Asie ". " Flight of the Gibbon " près de Chiang Mai est certes une expérience passionnante en soi, mais elle est aussi une réussite en matière de conservation. Des gibbons réhabilités sont relâchés dans la nature et se reproduisent. La colonie s'est installée sur le site même de la tyrolienne. Dans les collines du Nord, il est aussi possible de s’adonner au rafting. Vous admirerez des paysages spectaculaires tout en descendant des eaux tumultueuses.

Enfin si pour votre famille, les vacances servent à s'évader du rythme effréné de la vie moderne et à se détendre, une île du Sud, qu’elle soit sur la mer d’Andaman ou le golfe, est la destination idéale. Imaginez le tableau… Vous vous balancez doucement dans un hamac à l'ombre d'un palmier en sirotant du lait de coco pendant que vos enfants construisent des châteaux de sable ou inspectent avec un masque les eaux cristallines et toujours chaudes.


Connaissez-vous le théâtre Khon ?

Le théâtre khon thaï vient être inscrit par l'UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. La ministre de la Culture, Vira Rojpojchanarat, a attribué ce succès à la contribution de Sa Majesté la reine Sirikit pour la préservation et l’amélioration de cet art.

Sur le site de l’Unesco, il est écrit :
" Cette forme de théâtre masqué et dansé, est un art du spectacle qui associe des éléments musicaux, vocaux, littéraires, chorégraphiques, rituels et artisanaux. Les spectacles de khon – de gracieux mouvements de danse, des interprétations vocales et instrumentales et des costumes étincelants – décrivent la gloire du héros Rama, incarnation du dieu Vishnou qui apporte au monde, ordre et justice. Si d’un côté, le khon représente un art d’excellence entretenu par les cours royales du Siam/de Thaïlande au cours des siècles, il est également une représentation théâtrale qui peut être comprise et appréciée par des spectateurs issus de différents milieux sociaux. Le khon a une importante fonction didactique, il met en valeur le respect pour les ainés et les personnes de haut rang, l’interdépendance entre ceux qui dirigent et ceux qui suivent, l’honneur des gouvernants et le triomphe du bien sur le mal. Traditionnellement, le khon était transmis dans les cours royales et princières et chez les maîtres-danseurs. De nos jours, la transmission se déroule toutefois principalement dans les établissements d’enseignement, en se conformant toutefois aux méthodes traditionnelles. Des efforts concertés sont déployés pour assurer la continuité de la pratique, notamment par la création de clubs destinés à former à l’interprétation du khon, ce qui permet d’atteindre les jeunes générations ".
Pour fêter l’inscription du Khon au patrimoine de l’humanité, le ministère de la Culture de Thaïlande mettra en place des activités spécifiques jusqu'à la fin de l'année prochaine, notamment des spectacles, des films d'animation, des expositions, des livres pour enfants et une base de données numérique. Les contributeurs à cet art seront également célébrés.


Koh Phayam, le bonheur tout simplement

Des plages de sable blanc, une eau turquoise, la jungle, le chant des toucans, un ciel bleu, une légère brise marine, un seul village et pas de voiture… Tel est le cadre de vacances à Koh Phayam, île charmante de 10 km de long et 5 de large, au large de Ranong, à 600 km au sud de Bangkok et 300 au nord de Phuket. Des ferries assurent la navette chaque jour depuis Ranong. En haute saison, des speed boats permettent aussi de rejoindre ce paradis en moins de 45 minutes.

Peuplée principalement de Thaïlandais, Birmans et Chao Leh, les gitans de la mer, ce petit bout de terre est encore préservé du tourisme de masse.

Une route bétonnée permet d’en faire presque le tour. Sinon, de nombreux sentiers traversent Koh Phayam à travers la jungle et les plantations d’hévéas et d’arbres à noix de cajou, sa grande spécialité. Ici, pas de voitures, on loue un scooter ou un vélo dans le village à l’arrivée du bateau. Les amateurs de VTT se régalent, tout comme les marcheurs.
Côté plages, Ao Yai ou Long Beach, longue de trois kilomètres, est la plus animée et offre le plus d’options d’hébergements et de restaurants. Elle attire aussi les amateurs de surf à certaines périodes de l'année, car aussi étonnant que cela puisse paraître, les vagues sont parfaites pour cette activité. Ao Khao Kwai, connue aussi sous le nom de Buffalo Bay, est plus calme et plus sauvage. C’est un spot parfait pour profiter d’une mer paisible pour un tour en kayak ou pour faire de la plongée avec masque.

Sur Koh Phayam, les journées se déroulent tranquillement, entre farniente à la plage, petites activités nautiques, repos au bungalow, régalades de succulente cuisine locale, balades à l’intérieur de l’île pour observer la faune et la flore et tour au village pour quelques courses. En soirée, pas de grosses fêtes, de discothèques, de musique tonitruante. Seuls quelques bars en bord de mer ou sur les hauteurs permettent de jouir d’un panorama à couper le souffle tout en sirotant un verre dans une ambiance conviviale.
C’est une île de rêve où la douceur de vivre est tissée de simplicité.


Amazing Thailand Marathon Bangkok 2019

Plus de 25 000 coureurs du monde entier sont attendus pour la deuxième édition du " Amazing Thailand Marathon Bangkok 2019 ", présentée par Toyota et prévue le dimanche 3 février 2019.

L’événement accueillera des coureurs de tous niveaux qui pourront choisir parmi quatre distances de course - Marathon (42,195 km), Semi-marathon (21,1 km), 10 km. et Fun Run (3,5 km) - ainsi qu’un parcours pour personnes en fauteuils roulants (10 km).
Le dimanche, les coureurs du marathon s’élanceront depuis le stade Rajamangala, tandis que le départ des participants aux autres compétitions s’effectuera près du Loha Prasat du Wat Ratchanatdaram, et que les coureurs en famille partiront du ministère de l'Agriculture et des Coopératives.

Centré sur la ville, le tracé permettra aux coureurs, en fonction de la distance choisie, de côtoyer certains des sites historiques de Bangkok; tels que le monument de la victoire, la statue équestre du roi Rama V le Grand et le pont Rama VIII, la ligne d’arrivée étant pour tous les participants au monument de la démocratie.

" Après l’effort… le réconfort " : Ventes d'articles de sport et autres marchandises, activités de divertissement. et bien sûr succulente gastronomie sont également inscrits au programme.

Information et enregistrement : www.amazingthailandmarathon2019.com

Une nuit chez des locaux

Voici une nouvelle proposition de tourisme communautaire pour vous faire vivre une expérience inoubliable. Baan Laem Klat est une petite communauté de pêcheurs en amont, du côté est, de la principale rivière de Trat. Cet endroit est réputé pour être une excellente source de fruits de mer, notamment de crabes bleus et de crevettes. Vous aurez peut-être l'occasion d’observer également des dauphins d'Irrawaddy. Accueilli chaleureusement par des villageois tout sourire, vous pourrez arpenter la plage en quête de coquillages divers, découvrir la culture traditionnelle des pêcheurs locaux en les accompagnant à la pêche aux crabes et aux crevettes, planter des mangroves et aider à préparer la terre pour la future croissance de la forêt, participer à la propagation d’herbiers artificiels dans une zone de préservation désignée ou encore assister au ballet des lucioles lumineuses lors d’une balade nocturne en bateau sur le Khlong Pratoon. Vous ne manquerez pas non plus de vous régaler de succulente cuisine locale faisant bien évidemment la part belle aux coquillages et crustacées.

Plus d'informations : www.1nightstaywithlocals.com

Fabuleuse scène artistique thaie

Au cours des deux dernières décennies, la scène artistique thaïlandaise est devenue l’une des plus dynamiques de l’Asie du Sud-Est. Des artistes locaux talentueux ont livré leur vision unique de la Thaïlande et du monde sous forme de peintures, de sculptures, d’art cinétique et de vidéos. Actuellement, la Bangkok Art Biennale (BAB) célèbre l'art contemporain à travers des centaines d'événements artistiques qui se dérouleront jusqu'en février 2019. En plus de visiter tout ou partie des sites de la BAB, les amateurs d'art peuvent également découvrir de nombreux autres lieux d’exposition de grande qualité, tant dans la capitale qu’ailleurs dans le pays. En voici cinq qu’il ne faut pas manquer.

- Idéalement situé entre les centres commerciaux emblématiques MBK Center et Siam Discovery, le Bangkok Art and Culture Centre (BACC) a pour objectif de montrer au public comment l'art a fait son chemin dans la vie quotidienne à Bangkok.

Du mardi au dimanche, de 10h à 21h.
939 Rama I Road, Wang Mai, Pathumwan. En face du BTS Siam.

- Le Bangkok Sculpture Centre a été créé pour promouvoir l'art thaïlandais. Quelque 200 objets sculptés couvrant une période de 1000 ans y sont exposés. Bien qu'il existe de rares figures de Bouddha remontant au 11ème siècle, la collection se concentre principalement sur des sculptures des années 1930 à nos jours.

Du mardi au samedi de 10h à 16h. (fermé de 12h à 13h).
4 / 18-19 Soi Nuanchan 56, Nuanchan Road, Nuanchan, Buengkum.

- Le Museum of Contemporary Art (MOCA) possède probablement la collection d’art thai contemporain la plus complète du royaume, avec plus de 800 pièces appartenant à Boonchai Bencharongkul. Elle expose des chefs-d'œuvre d'artistes nationaux renommés permettant de jeter un regard intéressant sur 80 ans d'art thaïlandais.

Du mardi au vendredi de 10h à 17h et le week-end de 11h à 18h.
499 Kamphaeng Phet 6 Route, Ladyao, Chatuchak

- Située dans un bâtiment historique, la National Gallery abrite une gamme de collections allant de l'art traditionnel thaïlandais au portrait du XIXe siècle influencé par l'Occident, en passant par des œuvres modernes et contemporaines. Certaines salles sont consacrées au développement de la peinture et de la sculpture entre 1920 et 1960, tandis que des galeries annexes sont réservées à des expositions temporaires.

Du mercredi au dimanche, de 9h à 16h.
4 route de Chao Fa, Chana Songkhram, Phra Nakhon.

- À Chiang Mai, le MAIIAM Contemporary Art Museum est dédié au sens artistique et artisanal du peuple nord-thaïlandais. L’art a longtemps été un mode de vie pour les habitants Lanna de la région, ce qui explique pourquoi tant de designers et d’artistes thaïlandais sont originaires du Nord. La collection permanente présente plus de 50 peintures et sculptures tandis que des expositions temporaires traitent de questions d'actualité dans le monde.

Du mercredi au lundi de 10h à 18h.
122 Mu 7 Tonpao, San Kamphaeng


Nouvelle série de documentaires de voyage

Suite au succès de " Insight Thainess ", l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) vous présente une deuxième série de documentaires de voyage, intitulée "The Seasons " (les saisons), afin de soutenir la campagne de communication " Amazing Thailand Open to the New Shades " lancé dans le monde entier.

La Thaïlande connait trois saisons dans une année : pluvieuse, fraîche et estivale.
" The Seasons " dévoilera des histoires inédites liées au mode de vie unique de la population thaïe ainsi qu’aux paysages incroyables de différentes régions du pays, à travers 12 épisodes (à raison de quatre clips pour chacune des trois saisons).

Représentant la saison des pluies, le premier épisode s’intitule " Into the Rainforest ". Il vous entraîne dans la réserve faunique de Hala Bala, à l'extrême sud de la Thaïlande, une immense demeure où la flore et la faune coexistent en harmonie, un vaste marché naturel pour les habitants, un fantastique laboratoire pour les chercheurs, une formidable salle de classe Nature pour les enfants et un merveilleux terrain rafraîchissant d’exploration pour les visiteurs.

Voir la vidéo : www.youtube.com/watch?v=fanPm7JTx5o

Ouverture de la ferme Jim Thompson

Le nom de " Jim Thompson " est bien connu à Bangkok pour la somptueuse maison de style thaïlandais située près de Siam Square et les magasins de sublime soie. Mais saviez-vous qu'il existe également une Ferme Jim Thompson à Nakhon Ratchasima, dans le district de Pak Thong Chai ? Comme chaque année, elle ouvre ses portes au public durant un mois, du 8 décembre 2018 au 6 janvier 2019. La visite offre une occasion unique d'observer de près le cycle de vie complet des vers à soie et le processus de sériciculture (culture de la soie). Les jardins potagers, les pépinières de plantes ornementales et la grande variété de fruits et légumes biologiques cultivés ne manquent pas aussi d’intérêt. La saison fraîche est la meilleure période de l'année pour profiter de la beauté des paysages agricoles avec ses nombreux champs de fleurs épanouies et ses produits biologiques. L'un des points forts est l’emplacement géant de citrouilles (10 m de large) qui accueille plus de 30 variétés de ces cucurbitacées.

Site internet : www.jimthompsonfarm.com

Informations légales